La découpe chimique :
un procédé économique, précis et rapide

Comment fonctionne le procédé de découpe chimique ?

Le procédé met en œuvre un acide qui vient dissoudre les parties non protégées d'une feuille de métal de façon à créer une pièce prédéfinie. Il se déroule en plusieurs étapes :

Outillage photographique

Outillage photographique

La création d'un outillage photographique constitue l'étape préalable du procédé. Il s'agit d'un film translucide sur lequel est constituée une image négative et fidèle de la pièce à fabriquer. Une fois créé, l'outillage photographique est utilisable de nombreuses reprises.

Préparation de surface et enduction

Préparation de surface et enduction

La feuille de métal subit d'abord un nettoyage et une préparation de surface (partie droite de la photo). Elle est ensuite recouverte d'une couche photosensible (partie gauche de la photo).

Insolation

Insolation

L'image de la pièce à fabriquer y est ensuite transférée par une opération d'insolation au travers de l'outillage photographique.

Développement

Développement

Le développement élimine le matériau photosensible protégé de la lumière d'insolation par les parties opaques de l'outil photographique mettant le métal à nu. Inversement, la couche photosensible exposée à la lumière au travers des parties translucides de l'outillage photographique reste en place constituant une protection de la matière première.

Gravure chimique

Gravure chimique

Une attaque chimique est réalisée dans les parties mises à nu permettant de retirer la matière autour de la pièce et dans ses ouvertures.

Stripage

Stripage

La couche protectrice est ensuite dissoute par une opération de stripage pour obtenir la pièce finie.

Ce procédé garantit l'absence totale de bavure, d'amorce de rupture ou de zones affectées thermiquement. La structure interne de la matière reste intacte même au bord de la découpe. Ce mode de fabrication, compatible avec de nombreuses matières, est particulièrement adapté pour celles qui présentent des difficultés d'usinage ou d'épaisseur fine.

MECACHIMIQUE transforme la plupart des métaux usuels et des alliages dans des épaisseurs comprises entre 0,01 et 2 mm avec une précision proportionnelle à la nature et à l'épaisseur des tôles et feuillards mis en œuvre.

Le procédé de découpage chimique permet la réalisation d'une infinité de formes différentes. Les possibilités sont quasiment illimitées. Une attaque chimique partielle permet de réaliser également des gravures à la surface de la matière. Grâce à cette diversité combinée aux faibles coûts et aux performances techniques, la découpe chimique est une solution intéressante pour un grand nombre d'applications.

applications
EN SAVOIR PLUS SUR LES DOMAINES D'APPLICATIONS
Exemple 1 découpe chimique
Exemple 2 découpe chimique
Exemple 3 découpe chimique
Exemple 4 découpe chimique

Pourquoi faire appel à la découpe chimique ?

  • Un procédé précis et économique, même pour des pièces aux formes complexes et aux tolérances serrées
  • Une technique qui garantit une absence totale de bavure, d'amorce de rupture et de zone affectée thermiquement
  • Un procédé qui n'altère pas les caractéristiques mécaniques, électriques et magnétiques du matériau
  • Des outillages photographiques très peu coûteux comparativement aux outillages mécaniques classiques
  • Une grande flexibilité en cas de modification de la pièce
  • Des délais de réalisation courts
  • Un large choix de métaux, la plupart disponible dans notre stock

Quels sont les atouts de la découpe chimique par rapport à d'autres procédés ?

En parallèle du découpage chimique, il existe d'autres procédés de découpe des métaux : la découpe laser, l'emboutissage, l'électroformage (également proposé par MECACHIMIQUE), la découpe au fil ou encore celle au jet d'eau. Certains procédés conviennent à des feuillards très fins et d'autres à des tôles plus épaisses. Les uns sont compatibles avec la production en grande série, les autres sont plus adaptés pour des faibles volumes. La précision et la qualité de découpe varient également d'une technique à l'autre.

Le découpage chimique se caractérise par une qualité de découpe parfaite : ni bavure, ni fissure, ni brûlure. En comparant la qualité des traits de coupe réalisés en découpe chimique d'une part, et en découpe laser fibre d'autre part, les images ci-dessous illustrent les excellents résultats obtenus par le procédé de découpe chimique.

Laiton ép. 1mm
Découpe chimique Découpe laser fibre
Exemple 1 Laiton ép. 1 mm découpe chimique Exemple 3 Laiton ép. 1 mm découpe laser fibre
Exemple 1 Laiton ép. 1 mm découpe chimique Exemple 3 Laiton ép. 1 mm découpe laser fibre
Inox ép. 1mm
Découpe chimique Découpe laser fibre
Exemple 1 Laiton ép. 1 mm découpe chimique Exemple 3 Laiton ép. 1 mm découpe laser fibre
Exemple 1 Laiton ép. 1 mm découpe chimique Exemple 3 Laiton ép. 1 mm découpe laser fibre

Afin de vous faciliter le choix du procédé le mieux adapté à votre besoin, nous avons établi un tableau qui permet une comparaison rapide entre les six différents procédés de fabrication en résumant les avantages et inconvénients de chaque technique selon quatre critères : la quantité des pièces à produire, l'épaisseur du métal, la qualité de découpe et la précision obtenue. Outre une excellente qualité de découpe, l'usinage chimique offre une très bonne précision sur métaux fins et une grande flexibilité pour des volumes allant du prototype à la série.

Quantité Découpe chimique Découpe laser Outil à suivre Découpe au fil
par
électroérosion
Découpe jet d'eau Electro-déposition
Prototype ou petite série
TRÉS ADAPTÉ
TRÉS ADAPTÉ
NON ADAPTÉ
ADAPTÉ SUIVANT
NOMBRE
D'OUVERTURE
TRÉS ADAPTÉ
TRÉS ADAPTÉ
Moyenne série
TRÉS ADAPTÉ
ADAPTÉ
NON ADAPTÉ
ADAPTÉ SUIVANT
NOMBRE
D'OUVERTURE
ADAPTÉ
TRÉS ADAPTÉ
Grande série
ADAPTÉ
PEU ADAPTÉ
TRÉS ADAPTÉ
PEU ADAPTÉ
PEU ADAPTÉ
ADAPTÉ
Matière Découpe chimique Découpe laser Outil à suivre Découpe au fil
par
électroérosion
Découpe jet d'eau Electro-déposition
Compatibilité matière fine
OUI
NON
OUI
NON
NON
OUI
Compatibilité matière épaisse
MOYENNE
OUI
OUI
OUI
OUI
NON
Matière dure
COMPATIBLE
COMPATIBLE
PAS TOUJOURS
COMPATIBLE
PAS TOUJOURS
COMPATIBLE
PAS TOUJOURS
COMPATIBLE
SEULEMENT
NICKEL ET CUIVRE
Qualité de découpe Découpe chimique Découpe laser Outil à suivre Découpe au fil
par
électroérosion
Découpe jet d'eau Electro-déposition
Bavures
SANS
AVEC
AVEC
AVEC
AVEC
SANS
Amorces de ruptures
SANS
SANS
AVEC
MOYENNE
MOYENNE
SANS
Zones affectées thermiquement
SANS
AVEC
SANS
AVEC
SANS
SANS
Précision et
flexibilité
Découpe chimique Découpe laser Outil à suivre Découpe au fil
par
électroérosion
Découpe jet d'eau Electro-déposition
Précisions standard
(% de l'épaisseur matières)
+/- 10%
+/- 5%
+/- 10%
+/- 10%
+/- 25%
+/- 5%
Finesse des barreaux
TRÉS ADAPTÉ
PEU ADAPTÉ
PEU ADAPTÉ
PEU ADAPTÉ
ADAPTÉ
TRÉS ADAPTÉ
Modifications de forme
FACILE
FACILE
CHER
ET DÉLAI LONG
FACILE
FACILE
FACILE